Vue(s)

Deux nouveaux modèles de navire

Le CSEM a été mandaté pour développer deux nouveaux modèles de navires, un vraquier Chinamax (327 m x 55 m x 22 m) qui a fait déjà escale au port de Sept-Îles et un méthanier diesel électrique à deux hélices et à membrane de 174 000 m3, qui servira aux simulations pour le projet GNLQ sur la rivière Saguenay.

Grâce à une technique de modélisation ultramoderne, nos spécialistes conçoivent constamment des modèles qui reproduisent la réalité dans les moindres détails. L’environnement visuel est important, mais la réactivité du navire et la sensation qu’il procure sont beaucoup plus importantes. En fait, les modèles conçus par le CSEM doivent être « approuvés par les pilotes » avant d’être ajoutés à sa flotte.

Le comportement hydrodynamique des navires et les effets du vent sont générés à l’aide de techniques de modélisation mathématique internationalement reconnues. Ainsi, l’interaction du navire avec les forces extérieures de l’environnement, comme les effets de squat et de chenal, est représentée par les techniques numériques les plus avancées.

La flotte unique du CSEM, prête pour la simulation, contient tous les types courants de navires qui peuvent être adaptés selon les besoins du client. Les modèles de navire émulent précisément les paramètres de manœuvre et autres paramètres hydrodynamiques qui caractérisent la réactivité et la performance réelles du navire.