Vue(s)

La technologie au service des pilotes du Saint-Laurent

On dit qu’un peu du fleuve Saint-Laurent coule dans les veines de chaque Québécois. Dans le cas des quelque 185 pilotes qui commandent les navires qui montent ou descendent le fleuve entre Montréal et Les Escoumins, c’est même une évidence.

Ces pilotes se partagent la navigation sur le fleuve en trois sections : entre Montréal et Trois-Rivières, entre Trois-Rivières et Québec et entre Québec et Les Escoumins.

Accéder à l’article